"C'est familial"

Publié le par gribouille

Déjà il y avait "convivial" comme fourre-tout de peu de choses, outil sémantique à tout faire que tu peux mettre n'importe où, ça prend pas de place, ça se glisse entre deux virgules, et tout est dit, c'est-à-dire rien, ou presque rien, une simple accroche, un mot porte-manteau : t'y déposes tes hardes (tes lobes et tes bulbes) et tu t'exclames candidement extasié : ah c'est convivial ! Si tu es en verve, tu rajouteras les mots de partage, de respect... T'es assuré là de faire l'unanimité.

Il serait quand même drôle de voir dans un descriptif pour une milonga : " Ici l'on s'emmerde et on emmerde le monde, c'est chacun sa gueule".

Mais, encore plus fort est ce "familial" qui est censé décrire l'esprit du lieu. Familial est un degré au-dessus de convivial, puisqu'il l'inclut. ça doit être le summum. De quoi ? je ne sais. L'habitué des lieux généralement aime à le sortir dans la conversation. Il en roucoule de plaisir. Tu le vois se transformer sous la poussée du mot : ses plumes se gonflent, son caquètement monte dans les aigües à moins qu'il ne feigne un détachement plein d'humilité, ses yeux brillent de contentement, s'humidifient même de tendresse. Il est l'initié lui, le familier quoi. Il sait quelque chose que tu ignores, il peut quelque chose qui t'est, toi le nouveau venu, encore interdit.

Mais la famille, c'est un cercle étroit, qui t'enchaine. Si ce sont des chaines d'amour tant mieux. Ce ne sont souvent que chaines d'habitudes. Un cercle étroit dans lequel tout peut se répéter ad nauseam. Un cercle étroit, qui, à l'arrivée de l'étranger, peut se recroqueviller sur lui-même.

Alors dis moi que telle milonga est familiale, et je m'imagine déjà vilain petit canard, isolé sur ma chaise. C'est au moins le prétexte pour pouvoir venir cancaner par ici... 

Commenter cet article

Catherine 19/06/2016 23:40

Excellents tous ces textes, bravo....Rarement familiales, parfois amicales et à dire vrai souvent glaciales, quelles belles tranches de vie ces milongas !

gribouille 20/06/2016 07:21

merci Catherine de ta visite ( et de t'être manifestée). Les milongas ? il y aurait de quoi écrire une thèse en sociologie.

Claudine 13/06/2016 10:32

"C'est familial" pour moi ça sonne un peu comme"pension de famille" Tout le contraire de ce qu' il faut trouver dans une milonga ! Moi j'veux du mystère, de la magie , un rituel mais pas des habitudes; de l'élégance et de la séduction pour "jouer" . Aller en milonga serait pour moi plus de l ordre du Sacré que de l ordre du j'vais chez papa/maman

gribouille 13/06/2016 20:10

Complètement d accord avec toi. Chez papa et maman :) sans parler des bambins braillards des cousins, le papi qui s endort en bout de table à la fin du repas, etc. "Un dimanche à la campagne" ou il ne se passe rien. Mince! Une milonga c est plutôt un terrain de chasse : on y cherche ce qui nous sort de notre ordinaire et nous fait échapper du quotidien.