Entrelacs

Publié le par gribouille

Entrelacs

Septembre. Et l'été qui n'en finit pas. C'est la rentrée pourtant. Pas à pas. Quelques lourdeurs, ça pèse. Deux milongas décevantes. ça prend pas. La reprise est difficile. De fait. Je peins plus que je ne danse : c'est mon espace de liberté, d'impro possible dans le tango. En attendant que.

Commenter cet article