ça danse bien

Publié le par gribouille

Un nouveau danseur me dit : "ça danse bien."

Je me dus  de relever le "ça", bien en deçà de toute désignation, entre la chose et le truc, le bidule quoi.

Réifiée, je m'insurge : ça ? ça quoi ? L'imprécision me gêne.

Il s'agissait plutôt d'indécision de la part de ce danseur qui ne savait comment formuler le compliment : tu ? vous ? Le "elle" aurait pu peut-être fonctionner. Mais il le trouvait trop, comment dire, impersonnel, un peu vulgaire même, trop peuple quoi. Alors que le ça, finalement, se voulait malgré tout démonstratif.  Il, c'est-à-dire ça, avait le mérite en tout cas de permettre d'amorcer le dialogue, et quelques rires.

Chosifiée peut-être, mais avec le sourire s'il vous plait.

 

 

Commenter cet article

Alain 28/05/2017 21:27

:-)