Je n'avais pas lu le programme

Publié le par gribouille

Dans l'ordre : chacarera sur chacarera, un dj qui pour ambiancer hurle dans le micro,  un spectacle de fin d'année interminable, avec les parents dans les tribunes, la larme à l'œil, vas-y maman te regarde, ou le copain, tout énamouré qui se pâme devant sa belle, toute amatrice qu'elle soit, et qui me dit, quelque peu  agacé par mes commentaires, de me barrer,  puis un orchestre qui joue  chacarera sur chacarera. Du tango ? Peut-être après, au bout de la nuit... Du tango ? ... pas vu, pas entendu, pas dansé, ou presque pas. En sortant, j'en ai rencontré un, danseur, il partait en courant, vrai, tout juste s'il a pu me glisser que non, vraiment,  le spectacle d'amateurs c'était pas son dada. Je sais pas où il est parti ainsi dans la nuit, j'ai pas réussi à la suivre, il courait trop vite.

C'était pas ma soirée. Je n'avais pas lu le programme : encore une belle leçon de tango. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article